Forêt primaire Khao Sok sud thaïlande

Situé à moins de trois heures de voiture de Phuket dans la province de Surathani, le parc national de Khao Sok est un havre de beauté au cœur de la nature, loin des hordes de touristes.

Déclaré parc national en 1980, Khao Sok s’étire sur 740 km2 et fait partie d’un ensemble de trois parcs adjacents (avec les parcs de Klong Phanomet Sri Phang Nga) et de deux sanctuaires de la vie sauvage (Klong Saen et Klong Nakkha), formant la plus grande zone naturelle protégée de la péninsule thaïlandaise. Le parc est couvert d’une épaisse forêt tropicale primaire vieille de 160 millions d’années, de montagnes calcaires, de nombreuses rivières, cascades et autres cours d’eau, de lacs enchanteurs, de grottes mystérieuses et d’une biodiversité étonnante.

Parmi les nombreux animaux sauvages qu’il abrite, figurent des bantengs (buffles sauvages), cervidés, ours,macaques, gibbons, porcs-épics, tapirs de Malaisie, chats marbrés, dholes (chiens sauvages d’Asie), varans, serpents, papillons ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux. En 1982, la compagnie d’électricité publique décida de construire le barrage de Rachaprapa Dam afin de répondre au besoin grandissant d’électricité dans la région. Et c’est ainsi qu’en 1986, 165 km2 de la vallée de Klong Saeng furent inondés pour former un réservoir, empiétant sur une partie du parc. 900 villageois durent être déplacés et la plus grande opération de sauvetage d’animaux sauvages jamais vue en Thaïlande fut organisée. Malgré cette décision contestable d’un point de vue écologique, le lac de Chiew Lan constitue un paysage magiques et les visiteurs de Khao Sok ont désormais le choix entre deux ambiances très distinctes: treks en forêt ou canoë sur le lac.

Au coeur de la forêt

Accessible par l’entrée du centre administratif du parc, la forêt est un paradis pour les randonneurs et est facilement accessible, grâce à 8 sentiers balisés cheminant à travers les roches calcaires, cascades et grottes. Rencontrer ours ou tigres demeure une expérience peu probable, ces animaux étant plutôt farouches. Mais singes, papillons, serpents, araignées ou cigales géantes seront sûrement au rendez-vous. Entre novembre et janvier, l’étrange fleur rafflesia fleurit également dans la région. Juste avant l’entrée du parc, quelques petits commerces et hébergements (proposant notamment des bungalows dans les arbres) accueillent les visiteurs dans une ambiance sympathique offrant un cadre reposant pour profiter de la beauté du paysage. Les agences ont également organisé d’autres attractions à l’extérieur du parc, comme la promenade à dos d’éléphant, le rafting sur les torrents ou encore des safaris en jeep.


Bungalows flottants

bungalows flottants Khao sok

Bungalows Khao sok

A 50 km du centre administratif de Khao Sok, le lac de Chiew Lan est accessible par l’accès au barrage. On peut s’y balader en bateau longue-queue et observer les roches calcaires dressant fièrement leurs parois, recouvertes de végétation sauvage, pour un spectacle de la nature tout à fait fascinant. Certaines grottes karstiques abritant stalactites et stalagmites, colonies de chauve-souris, ou araignées sont accessibles par le lac. Pour des raisons de sécurité, certaines grottes sont fermées à certaines périodes de l’année. Sur le lac, le Département des Parcs Nationaux a installé en plusieurs stations des bungalows flottants avec restaurants, cadre magique pour une nuit ou un déjeuner. Des kayaks sont disponibles pour partir explorer les multiples recoins du lac. Pour ceux qui souhaitent plus de confort, il y a des logements en dur près du barrage hydroélectrique. Que vous choisissiez l’option trek ou canoë, vous repartirez de Khao Sok l’esprit rempli d’images inoubliables sur fond de chants de gibbons et de concerts d’insectes et oiseaux.Ecoutez les sons de la jungle sur le lac: http://jungleyoga.com/wildlife/wildlife.html