Le monde de la culture dans l’ancien Ceylan

La population sri lankaise est majoritairement composée de bouddhistes. Pour ces derniers, chaque couleur a sa propre signification. La couleur blanche est par exemple signe de pureté et de savoir. Le noir est, quant à elle, symbole d’ignorance et d’ombre. Si vous planifiez de voyager au Sri Lanka, évitez de vous vêtir tout en noir, cela risque d’être mal interprété. Il en est autrement pour les hindouistes qui constituent une partie considérable des habitants du pays. Pour eux, le noir reflète la pureté originelle. Concernant les vêtements, veuillez vous habiller de manière décente, évitez les tenues provocatrices surtout dans les monuments religieux. Si vous voulez visiter un temple, n’oubliez pas d’ôter vos chaussures à l’entrée. Cela est une marque de respect dans les lieux de culte. Aussi, la main gauche est considérée comme impure dans le pays. De ce fait, ne l’employez jamais quand vous communiquez avec les habitants. Cette règle reste valable dans les cérémonies religieuses et même à table.

Le Sri Lanka et la religion

Plusieurs communautés constituent la population sri lankaise. Pour eux, la religion tient une grande place et cela est visible dans leur vie quotidienne. Le bouddhisme est celle qui compte le plus d’adeptes. Cette religion est constituée par près de 70% des habitants. Vous le remarquerez sans doute durant vos voyages au Sri Lanka. Il est à savoir que le pays a su sauvegarder la plus longue tradition bouddhiste qu’est le Thervada ou « Petite Véhicule ». Après le bouddhisme, l’hindouisme est la doctrine plus pratiquée dans le pays. Elle compte environ 3  millions de pratiquants. Les musulmans et les catholiques, quant à eux représentent une minorité. En outre, vous pourrez constater que l’animisme est aussi présent au Sri Lanka. Cette religion qui s’inspire de la nature est pratiquée par la communauté des Veddas du territoire. Les parsis zoroastriens viennent compléter la liste de pratiquants religieux du pays. Ils exercent un ancien culte né en Perse.

La gastronomie du pays

La richesse culturelle sri lankaise est visible à travers sa gastronomie. Cette dernière offre plusieurs spécialités  aux diverses saveurs. Lors d’un voyage au Sri Lanka, il serait déplorable de ne pas la déguster. Tout d’abord, il est à savoir que la nourriture du pays est généralement très épicée. Vous pourrez cependant commander des plats sans épices dans les petits restos locaux. La spécialité culinaire la plus connue est le « rice and curry ». Il s’agit du plat traditionnel du pays. Il est composé de riz blanc, de curry, de légumes et de viande. Le riz et curry est souvent servi avec des petits plats pimentés et épicés. Par ailleurs, le biryani est un plat à savourer pleinement. Ce plat est un riz cuisiné et parfumé servi en forme pyramidale. Il est accompagné par différentes épices et quelques fois, orné de noix de cajou.